Ouverture officielle du nouveau Terminus de Sherbrooke Transdev Limocar


Sherbrooke, 30 avril 2018 – Demain, le 1er mai, ce sera l’ouverture officielle du nouveau Terminus de Sherbrooke Transdev Limocar.

C’est pour mieux répondre aux besoins des voyageurs que Transdev Limocar emménage dans ce nouveau local, qui offre davantage de confort avec un salon d’attente, des écrans donnant de l’information aux voyageurs et un espace doublé pour donner davantage de place à la cueillette ou à l’envoi de colis et de lettres par le service Expedibus. De plus, l’accès au stationnement est tout aussi facile.

Rémi Demers, président de Commerce Sherbrooke, félicite Transdev Limocar d’avoir pris la décision de maintenir le terminus au centre-ville de Sherbrooke. « Avec un peu plus de 800 voyageurs qui y transitent chaque jour, l’apport économique du terminus de Limocar pour le centre-ville est indéniable et son rôle sera appelé à prendre de l’importance au cours des prochaines années avec le projet de revitalisation du centre-ville ».

Plus de 300 000 voyageurs à chaque année foulent le sol du Terminus. Majoritairement des étudiants et travailleurs, les déplacements se font rapidement et en toute sécurité. 220 départs par semaine sont effectués entre Sherbrooke et Montréal. En service depuis plus de 17 années, Limocar fait partie du paysage des Cantons-de-l’Est et de façon particulière sur l’autoroute du même nom.  Au fil des ans ce sont des millions de voyageurs qui ont bénéficié de ce service.

À chaque année, l’achalandage augmente. C’est en raison entre autres de la commodité du service que plusieurs voyageurs préfèrent l’autobus plutôt que leur voiture. Pendant leur parcours, les voyageurs ont tout le loisir de lire, dormir, étudier.

Je prends le bus et pas autre chose

« Nous avons une très belle feuille de route chez Limocar. Ponctualité et fréquence caractérisent notre service. C’est pourquoi à chaque année nous remarquons une augmentation de l’achalandage de l’ordre de 10 %. Les voyageurs prennent le bus par choix. Les coûts associés à l’achat de titres rendent encore plus attractif ce service, qui soulignons-le n’est aucunement subventionné. » C’est en ces termes que Guy Beauchesne qualifiait Transdev Limocar.

Les coûts d’exploitation sont bas, les bus utilisent les routes et ils prennent la place, selon les statistiques, d’environ 50 voitures à chaque voyage, c’est donc près de 400 000 voitures de moins sur les routes à chaque année, que les autobus de Transdev Limocar remplacent. Cela signifie, moins de congestion routière, moins de pollution, moins de risques d’accidents, moins de stress pour les voyageurs. De plus, un autobus ne requiert pas d’infrastructure spéciale pour circuler. Il se déplace facilement et peut contourner les obstacles lors d’incidents.

30 Avril 2018 Aucun commentaire Non classifié(e)

Pas encore de commentaires.

Les commentaires sont fermés.